This website uses cookies
Le site internet ne stocke plus que les cookies essentiels sur votre ordinateur. Si vous n'autorisez pas les cookies, il se peut que vous ne puissiez pas utiliser certaines fonctionnalités du site, par exemple: se connecter, acheter des produits, voir le contenu personnalisé, passer d'une langue à l'autre. Il est recommandé d'autoriser tous les cookies.
+33 (0)1 41 19 21 99 (FR) Tous les sites

RECHERCHE

Quels sont les symptômes communs à une mauvaise qualité de l'air extérieur et au COVID-19 ?

Qui est le plus à risque ?

L’essouflement et l'insuffisance cardiaque sont des symptômes communs au COVID-19 et à la mauvaise qualité de l'air extérieur.

COVID-19

Les Centres américains de contrôle des maladies ("CDC") déclarent que le COVID-19 est une maladie respiratoire (information en anglais) causée par le SRAS-CoV-2. Elle peut affecter les voies respiratoires supérieures (sinus, nez et gorge) ou les voies respiratoires inférieures (trachée et poumons). Le COVID-19 affecte différentes personnes de manière différente avec des symptômes différents; les plus courants sont la fièvre/les frissons, la toux et l'essoufflement.

Selon la clinique Mayo, les personnes les plus exposées (information en anglais) au risque de développer des symptômes dangereux liés au COVID-19 sont les personnes âgées (en particulier celles de plus de 85 ans) et les personnes souffrant de "problèmes de santé sous-jacents, tels que des maladies cardiaques ou pulmonaires".

Pollution de l'air extérieur

Si l'ozone troposphérique et la pollution atmosphérique constituent les plus grandes menaces pour la santé humaine, les réactions à ces polluants de l'air extérieur peuvent varier considérablement. L'ozone, ou le smog, peut irriter votre système respiratoire, surtout si vous souffrez d'asthme ou d'autres maladies pulmonaires.

Selon l'Agence de Protection de l'Environnement des États-Unis, les symptômes de l'exposition à l'ozone (information en anglais) peuvent comprendre :

  • Toux
  • Irritation de la gorge
  • Douleur, brûlure ou gêne dans la poitrine lors d'une respiration profonde
  • Serrement de la poitrine, respiration sifflante ou essoufflement

Measuring particulate pollution with TSI's BlueSkyDes particules microscopiques en suspension dans l'air, ou inférieures aux PM10, peuvent pénétrer dans vos poumons ou votre circulation sanguine ; cela peut affecter à la fois vos poumons et votre cœur. Même si vous êtes en bonne santé, vous pouvez ressentir des symptômes temporaires dus à une exposition à des niveaux élevés de particules.

Les symptômes dûs à une exposition à la pollution (information en anglais) peuvent provoquer une irritation des yeux, du nez ou de la gorge ou même la mort prématurée : 

  • Augmentation des symptômes respiratoires
  • Asthme aggravé
  • Diminution de la fonction pulmonaire
  • Crises cardiaques
  • Décès prématuré chez les personnes souffrant d'une maladie cardiaque ou pulmonaire préexistante

Les groupes les plus vulnérables à la pollution (information en anglais) sont les enfants et les adolescents, les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies cardiaques préexistantes, celles qui vivent à proximité des sources de pollution et celles qui passent beaucoup de temps à l'extérieur, selon l'American Lung Association.

Pour en savoir plus sur l'importance de la qualité de l'air, consultez le site web AirNow de l'EPA des États-Unis : https://www.airnow.gov/air-quality-and-health/


Pouvons-nous répondre à vos questions ?